Baisse de 10% des volumes de ventes en 2019 — Peugeot

Share

Les piliers du groupe ont été en sérieuse difficulté, à commencer par Peugeot dont les ventes ont dégringolé de 16,3 % pour s'établir à 1,45 million d'unités. Ce rapprochement a vocation à créer le quatrième constructeur automobile mondial, dont les ventes annuelles s'élèveraient à 8,7 millions de véhicules et la marge opérationnelle à 6,6% sur la base des comptes 2018 des deux sociétés. Pour remédier à cette baisse, la coentreprise formée par Dongfeng et Peugeot Citroën Automobiles (DPCA) a fixé ses priorités dans son plan stratégique à horizon six ans, présenté en septembre dernier, reposant sur des ventes rentables, l'abaissement du point mort et l'augmentation progressive des volumes des marques Peugeot et Citroën.

2019 est une année de consolidation pour Peugeot.

En Europe, à fin novembre, Renault se classait en deuxième position sur le marché de l'électrique derrière Tesla.

D'ailleurs, la gamme Clio est leader de son segment B et le Captur demeure le premier SUV de sa catégorie. En Inde, la marque française a été la seule à progresser (+7,9%) sur un marché en baisse de 11,3%.

Opel/Vauxhall a concentré sa stratégie sur les canaux de vente et les segments rentables. Grâce à la mise en œuvre systématique de la " Core Model Strategy ", Opel/Vauxhall a avancé vers la réalisation de ses objectifs ambitieux en matière d'émissions de CO2. La marque DS reste pleinement engagée sur le marché chinois et finalise un nouveau plan stratégique. Mais le directeur général de la marque au lion, qui explique que les nouvelles 208 et 2008 ont boosté le carnet de commandes de début 2020, se tourne déjà vers l'année à venir. En Amérique latine, PSA a cumulé 135 738 ventes, à -22,5 %, souffrant particulièrement de la situation économique dégradée en Argentine et au Chili.

Le groupe Renault se paie le luxe d'une progression de ses ventes en Europe: +1,3% avec 1,946 millions de véhicules vendus (PSA y est en baisse de 2,5%). Sans compter ce marché, les ventes ralentissent toujours, mais seulement de 1,6 %. Le succès récurrent du Groupe au Japon se poursuit, avec des ventes en hausse de 20 %.

Les ventes ont progressé dans la région au second semestre 2019, notamment en Ukraine et en Russie.

" Nous avons maintenu notre part de marché sur l'année". Par ailleurs, le Groupe a récemment relancé la marque Opel en Russie, en commençant avec les modèles Zafira Life et Grandland X.

Share