Une mineure enfermée et prostituée: les deux rappeurs nient les faits

Share

L'enquête avait été ouverte suite à la disparition d'une mineure d'âge en France et à l'information selon laquelle elle serait contrainte de se prostituer en Belgique. Les membres de la bande urbaine auraient ensuite réalisé un profil de l'adolescente sur un site internet de prostitution et auraient forcé la jeune Française à avoir des relations sexuelles avec plusieurs hommes, que ce soit dans l'habitation uccloise ou des chambres d'hôtels.

Le parquet de Bruxelles a confirmé mercredi, selon une information de La Capitale, que sept personnes ont été interpellées à Bruxelles pour des faits de prostitution. C'est là que la police judiciaire l'a découverte grâce à l'alerte d'une connaissance, selon Sudinfo.

Tous sont soupçonnés d'"exploitation de la prostitution d'une mineure de plus de 16 ans, avec la circonstance qu'il s'agit de l'activité principale d'une association, et de traite des êtres humains ".

En raison d'une dispute à l'école, elle avait fui son domicile fin novembre. "Le dossier révèle que d'autres jeunes filles, ressortissantes françaises, auraient également été victimes de ces faits", précise encore le parquet de Bruxelles, dans Sudpresse.

C'est lui qui l'a "vendue pour 2 000 euros " à Bruxelles, indique le quotidien flamand Het Nieuwsblad.

"Jusqu'à présent, sept suspects ont été arrêtés, dont deux rappeurs bruxellois qui se font appeler " Le You " et " Aze2dine ". Deux autres victimes ont par ailleurs été retrouvées au cours des perquisitions, notamment à Saint-Gilles d'où est originaire une bonne partie des suspects.

Share