Informatique: Capgemini accepte finalement de relever son offre de rachat sur Altran

Share

Capgemini a relevé mardi son offre sur Altran, la faisant passer de 14 à 14,50 euros par action, un prix "ferme et définitif", précise le groupe dans un communiqué. Les actionnaires du groupe de services d'ingénierie et de R&D ont jusqu'au 22 janvier 2020 pour apporter leurs actions à l'offre. Capgemini avait annoncé son intention de racheter Altran en juin 2019 pour former un nouveau géant de la transformation numérique et grandir sur le marché américain.

Capgemini a fait part, dans le cadre de la présente surenchère, de plusieurs engagements. "Je cherche à tordre le cou à toutes les rumeurs qui disent 'il faut attendre, il y aura quelque chose de mieux demain'". Selon des analystes, Elliott ne cèderait donc pas ses titres Altran à Capgemini en deçà d'un prix de 18 euros par action. "Nous avons fermé toutes les hypothèses d'un 'mieux demain'", a-t-il prévenu.

Paul Hermelin, Président-directeur général de Capgemini et Aiman Ezzat, prochain Directeur Général ont déclaré: ' Nous sommes convaincus que ce rapprochement, contribuant à la création d'un leader mondial de la transformation digitale des entreprises industrielles et de technologie, est bénéfique pour l'ensemble des parties prenantes '. La nouvelle offre valorise dorénavant Altran 3,7 milliards d'euros (hors dette).

Une offre toujours trop faible pour Elliott?

Le fonds activiste détient désormais une participation de 15,46% dans Altran, ainsi que 15,41% des droits de vote, indique l'AMF dans un autre avis publié jeudi.

Share