Toyota annonce un SUV citadin produit en France et certainement hybride

Share

Le constructeur automobile japonais Toyota va assembler un nouveau véhicule et créer 400 emplois en CDI dans son usine d'Onnaing, près de Valenciennes dans le Nord, concrétisant une annonce faite en janvier 2018 lors d'une visite du président Emmanuel Macron.

L'usine Toyota de Onnaing près de Valenciennes (59) ne sera plus exclusivement réservée à la production européenne de la citadine Yaris puisque le constructeur japonais a annoncé l'arrivée sur les chaînes d'un second véhicule, un petit SUV. Ce sera un SUV compact construit sur une nouvelle variante de la plateforme GA-B utilisée par la Yaris.

L'introduction de cette nouvelle plateforme a été préparée par un investissement, présenté en janvier 2018, de 300 millions d'euros sur le site industriel. S'y ajouteront "100 millions d'euros supplémentaires (.) pour mener à bien le lancement de ce nouveau véhicule".

"Le nom du nouveau modèle, sa date de lancement et les volumes prévisionnels seront communiqués ultérieurement", a précisé Toyota.

" Nos équipes sont enthousiastes et fières d'avoir été choisies pour produire ce nouveau modèle SUV au sein de la gamme Toyota, a commenté Luciano Biondo, président de TMMF". Cela portera les effectifs à 4500 salariés dont 3600 CDI d'ici à la fin de l'année, des chiffres jamais atteints jusque-là sur le site d'Onnaing. Notre ambition de produire 300 000 véhicules par an peut ainsi devenir réalité. Une usine qui ne sera donc plus tributaire d'une voiture unique: la diversification est donc la bienvenue, notamment pour la stabilité des effectifs. En 2019, ce sont 224 000 unités de la citadine qui sont sorties de ses lignes de production.

Share