La top model Gigi Hadid en juré potentiel au procès Weinstein

Share

Sauf que c'est bien réel. Elle répond par l'affirmative, contrairement à une centaine de jurés potentiels sur les 500 convoqués depuis le début du procès qui se sont excusés d'en être incapables.

Ce lundi 13 janvier 2020, le top modèle Gigi Hadid a été aperçu en train de se rendre au tribunal de Manhattan dans le cadre du procès contre Harvey Weinstein, 67 ans.

Quand le juge James Burke lui a demandé si elle pouvait être juste et impartiale, Hadid a répondu " Oui ". "J'ai rencontré l'accusé", a déclaré la mannequin, avant d'indiquer connaître aussi d'autres personnalités dont le nom pourrait être cité pendant le procès, comme Salma Hayek, qui a accusé le producteur de harcèlement sexuel. "Je crois pouvoir quand même garder l'esprit ouvert sur les faits ", a-t-elle répondu.

Mme Hadid faisait partie des 35 jurés potentiels à qui l'on a demandé de remplir un questionnaire et de le renvoyer au tribunal le jeudi.

Il semble néanmoins improbable que cette star des réseaux sociaux, suivie par plus de 51 millions de personnes sur Instagram, soit retenue parmi les jurés: la défense d'Harvey Weinstein demandera sans doute à l'écarter du fait de ses liens avec des figures du mouvement MeToo. Accusé de viols et d'agressions sexuelles par plus de 80 femmes, dont les actrices Ashley Judd, Gwyneth Paltrow ou Léa Seydoux, l'ex-producteur est aujourd'hui acculé. Toutefois, à New York où se déroule en ce moment son procès très médiatisé, l'ex nabab n'est jugé que pour deux cas, l'un pour viol, l'autre pour agression sexuelle, les autres faits reprochés étant prescrits.

Share