L’ancien chef d’orchestre du bagad d’Auray mis en examen pour viols — Bretagne

Share

Illustration d'un bagad en Bretagne.

Philippe Astruc, procureur de la République de Rennes, confirme qu'une information judiciaire a été ouverte, le 25 octobre 2019, à son encontre " pour viol aggravé et harcèlement au préjudice de trois victimes majeures ".

Trois jeunes femmes ont porté plainte contre lui.

Il est incarcéré à la maison d'arrêt de Rennes-Vezin depuis le 25 octobre. Les faits se seraient déroulés entre les mois de mai et septembre 2019. Les jeunes femmes évoluaient dans le même milieu que Loïc Le Cotillec. Le jeune homme de 24 ans est reconnu comme étant un excellent musicien, ayant amené le bagad à un haut niveau. "Dès que nous avons eu connaissance des faits, nous avons décidé de réagir rapidement", précise Damien Moulin, président de l'association Kevrenn Alré, évoquant " un comportement incompatible " avec l'exercice de ses fonctions.

Qualifié de virtuose de la musique bretonne, Loïc Le Cotillec avait pris la tête du bagad d'Auray en 2014, âgé seulement de 19 ans. Il y a peut-être eu des comportements inadaptés avec certaines d'entre elles. Selon son avocat au Télégramme, il " est prêt à collaborer avec la justice ". "Il va falloir se poser des questions", a déclaré à l'AFP son avocat Me Frédéric Birrien.

Share