Akon crée sa propre ville au Sénégal

Share

En effet, Sénégalais d'origine, Akon a toujours porté son pays natal et le continent africain dans son cœur par le développement de projets notamment avec sa propre fondation pour les enfants défavorisés d'Afrique mais aussi son projet de construire une ville au Sénégal.

Akon espère que sa nouvelle crypto-monnaie Akoin sera au centre d'une "ville 100% basée sur la cryptographie " - qui sera proche de la capitale sénégalaise de Dakar. On ne connaît pas tous les financements pour cette construction urbaine (la Akoin partie en fait partie) de 50 hectares composée de villas dotées d'installations ultra-modernes mais la durée de construction de la Akon City s'étendra vraisemblablement jusqu'en 2025.

L'objectif d'Akon est que sa ville soit respectueuse du climat et qu'elle soit aménagée pour accueillir des touristes.

Dans la même interview, il a également vanté les plans de sa crypto-monnaie Akoin, qui, selon lui, agirait comme la principale monnaie de la ville.

"Connu pour ses tubes R&B " Locked Up " ou " Smack That ", le chanteur et producteur américano-sénégalais de 46 ans a signé mardi au Sénégal un accord avec la société publique Sapco (Société d'aménagement et de promotion des côtes et zones touristiques du Sénégal). Le secrétaire général de la Sapco, Alioune Ndiaye, a indiqué mercredi que le document signé était un protocole d'accord et que le montant de l'investissement n'était pas encore arrêté.

La ville, baptisée "Akon City", sera située près du village de Mbodiene, à 120 kilomètres au sud de la capitale Dakar.

Il affirme que 2 000 acres de terres ont déjà été accordées au projet par le président du Sénégal, Macky Sall.

Akon City se situe à 5 minutes en voiture, à partir du nouvel aéroport international.

En 2016, il a lancé le service de téléchargement de musique africaine Musik Bi, avec pour mission de promouvoir les artistes africains. En 2014, il avait déjà créé Lighting Africa, une organisation qui vise à fournir de l'électricité grâce à l'énergie solaire en Afrique.

Share