Pass Navigo : vers un remboursement pour le mois de décembre 2019 ?

Share

"Alors que les abonnés au Navigo annuel ont été prélevés pour le mois de janvier, il est nécessaire que SNCF et RATP, en lien avec IDF Mobilités, annoncent très rapidement le dédommagement des usagers pour le mois de décembre".

" Valérie Pécresse demande à la RATP et la SNCF le remboursement de tous les abonnements pour les voyageurs, qui sont pour beaucoup salariés et qui subissent une galère épouvantable avec parfois des heures de transport et des frais supplémentaires pour aller travailler et assurer le fonctionnement et la continuité dans leurs entreprises", a résumé un porte-parole à l'AFP.

La SNCF remboursera également tous les abonnements hebdomadaires et mensuels de décembre du service de train local TER.

C'était réclamé par les usagers, demandé par les élus, promis par la RATP et la SNCF, et c'est désormais confirmé: le passe Navigo sera intégralement remboursé aux abonnés du mois de décembre.

Depuis le 5 décembre dernier, de nombreux Franciliens attendent avec impatience un geste commercial de la part de la SNCF et de la RATP.

Les jeunes abonnés à la carte Imagine R pourront aussi bénéficier d'un remboursement, équivalent à un mois d'abonnement (tarif de 350 euros annuel, soit un remboursement de 29,17 euros pour un mois).

La présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse (LR) a annoncé, mercredi 8 janvier, le remboursement intégral de l'abonnement mensuel du passe Navigo pour le mois de décembre, soit un montant de 75,20 euros.

Le président de l'Association des Usagers des Transports en Île-de-France, Marc Pélissier, a exigé un remboursement. Le prélèvement de l'abonnement sera ainsi adapté avec ces différentes compensations. Pour cela, il faudra se rendre sur le site mondedommagementnavigo.com.

Par ailleurs, le directeur général des TER à la SNCF, Frank Lacroix, a indiqué avoir "proposé aujourd'hui (mercredi) aux régions que la SNCF procède au remboursement total des abonnements TER pour le mois de décembre".

Même chose du côté de la RATP.

Valérie Pécresse n'est cependant pas de cet avis.

Valérie Pécresse avait sommé les opérateurs de rembourser les utilisateurs, elle a été entendue.

Share