Le réalisateur Eric Bergeron mis en examen pour viol

Share

Le réalisateur Eric Bergeron.

Le réalisateur a été placé sous contrôle judiciaire le 2 janvier 2020.

Le Parquet d'Aix-en-Provence a confirmé hier l'information de l'AFP concernant la mise en examen d'Eric Bergeron, le 2 janvier dernier, dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour des faits de viol. Le réalisateur de 54 ans, qui réside dans les Bouches-du-Rhône, a été placé sous contrôle judiciaire, a ajouté le procureur de la République d'Aix-en-Provence, Achille Kiriakides. Aucune plainte n'avait été déposée à l'encontre du cinéaste, mais l'instruction du dossier avait été déclenchée par le signalement d'une association de lutte contre les violences faites aux femmes. Son départ remonte à octobre 2019, trois mois avant sa mise en examen: "Il a quitté le film pour des raisons personnelles", explique le producteur français Jérôme Dopffer. "Selon nos informations, l'affaire, connue de beaucoup de professionnels, aurait toutefois compliqué la constitution de l'équipe française autour de Bibo Bergeron, en particulier chez les techniciens, qui avaient rendu un vibrant hommage à la victime, lors de son décès.", conclut l'article.

Dans un communiqué rédigé par son avocat et adressé à la rédaction de 3dvf, le réalisateur a tenu "à préciser qu'il conteste l'intégralité des faits qui lui sont reprochés et entend indiquer qu'il rétablira son honneur devant le justice entaché par les graves accusations dont il fait l'objet". Son client affirme par ailleurs "souhaite [r] bénéficier comme chaque justiciable de la présomption d'innocence".

Éric Bergeron est accusé d'avoir agressé sexuellement une employée de sa société de production.

Share