Bernie Sanders et Elizabeth Warren règlent leurs comptes — Débat démocrate

Share

Après une période de très vives tensions entre les États-Unis et l'Iran, ils ont été longuement interrogés sur leurs programmes concernant le Moyen-Orient.

"Joe et moi avions écouté" les arguments de l'administration Bush. J'ai fait tout ce que j'ai pu pour éviter cette guerre.

Joe Biden a reconnu que ce vote était " grosse erreur " et qu'en tant que vice-président de Barack Obama, il avait oeuvré au retour des troupes américaines.

D'autant que la température est aussi montée ces derniers jours entre les deux principaux candidats progressistes de la primaire, Bernie Sanders et Elizabeth Warren, qui avaient maintenu jusqu'ici un front amical. Il sera le premier Etat américain à voter le 3 février prochain.

L'ancien vice-président des Etats-Unis Joe Biden est en tête des intentions de vote des électeurs afro-américains, selon un sondage Washington Post/Ipsos paru samedi.

Fort de sa bonne place dans les intentions de vote et de collectes de fonds impressionnantes en 2019 auprès de ses supporteurs, Bernie Sanders a quitté ce week-end sa réserve face à ses rivaux.

"Quand on observe mon bilan face à celui de Joe Biden, je ne pense pas que le bilan de Biden puisse apporter l'énergie dont nous avons besoin pour battre Trump", avait-il tweeté.

Le week-end dernier, le site Politico a affirmé que l'équipe du socialiste donnait comme consigne à ses volontaires de dépeindre sa rivale comme une candidate des élites. Largement épargné lors des précédents débats, le socialiste devrait donc cette fois faire l'objet des piques de ses rivaux.

Provoquant les rires de l'assemblée, Elizabeth Warren a immédiatement contredit son "ami". "Regardez les hommes" de ce débat", a-t-elle lancé.

La sénatrice a rappelé que les quatre hommes participant au débat de mardi avaient collectivement perdus dix élections, ce qui n'est pas le cas des deux femmes présentes sur scène - elle et la sénatrice Amy Klobuchar - qui ont chacune remporté toutes les élections auxquelles elles s'étaient présentées.

Lors d'un rassemblement de campagne organisé le même soir dans l'État voisin du Wisconsin, Donald Trump a éreinté ses rivaux, se moquant de Joe Biden, connu pour ses gaffes et raillant au passage Bernie Sanders: C'est un mauvais type. Notons qu'après la crise cardiaque que Bernie Sanders a eue au début du mois d'octobre dernier, ses médecins ont indiqué qu'il est en parfaite santé. Il a axé sa campagne sur son expérience politique et ses chances face au président sortant Donald Trump. Alors que l'ambiance était déjà tendue, une autre polémique a explosé avec des révélations de la chaîne CNN affirmant que M. Sanders avait déclaré fin 2018 à sa rivale qu'une femme ne pourrait pas gagner la présidentielle contre Donald Trump."Je n'ai pas dit cela", a affirmé le sénateur indépendant lors du débat.

Share