Le batteur du groupe de rock Rush est mort

Share

Le batteur et parolier Neil Peart est décédé des suites d'un cancer du cerveau.

"C'est avec le coeur brisé et la plus terrible des tristesses que nous partageons la terrible nouvelle que notre ami, notre frère et partenaire Neil a perdu mardi une bataille longue de 3 ans et demi contre un cancer du cerveau (glioblastome)", a écrit le groupe dans un communiqué publié sur son compte Twitter.

"Nous demandons à nos amis, nos admirateurs et aux médias de respecter l'intimité de sa famille qui vit des moments extrêmement difficiles". Neil Peart était un des batteurs les plus respectés par ses pairs. Neil Peart l'avait rejointe en 1974 en remplacement de John Rutsey, aux côtés du chanteur-bassiste Geddy Lee et du guitariste Alex Lifeson.

Il a plus tard été fait officier de l'Ordre du Canada et a obtenu sa place au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens. Entrés au Rock and Roll Hall of Fame en 2013, les Canadiens cumulent 24 disques d'or, et 14 de platine à travers le monde, avec 40 millions d'albums vendus.

Au sein de ce groupe désormais culte, Neil Peart s'était fait remarquer par un jeu inventif, entouré d'un kit de batterie à 360 degrés lors de ses concerts. Il a aussi écrit quatre romans basés sur des faits réels. Pour preuve, les hommages de deux batteurs venus de deux mondes radicalement différents: Questlove, de la formation hip-hop The Roots; et Lars Ulrich, le batteur du groupe Metallica.

Neil Peart, le batteur du groupe de prog-rock Rush, s'est éteint.

Share