La RDC connait la pire épidémie de rougeole au monde

Share

Dans ce communiqué publié ce mardi 7 Décembre 2020 et que votre média est tombé dessus à travers lesoir.be, l'OMS indique que 18 millions d'enfants de moins de cinq ans ont été vaccinés contre la rougeole sur toute l'étendue de la Rdc. Nous exhortons nos partenaires donateurs à intensifier leur assistance d'urgence " explique le Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique.

La rougeole n'en finit pas de sévir en RDC. En août 2018, cette dixième épidémie d'Ebola déclarée sur le territoire congolais se fait ressentir dans les provinces du nord-kivu et de l'Ituri, qui endurent des violences à cause de la présence de dizaines de groupes armés congolais et étrangers.

Outre la faible couverture vaccinale des populations vulnérables, l'épidémie a été aggravée par d'autres facteurs comme la malnutrition, l'accès difficile des populations vulnérables aux soins, l'insécurité dans certaines zones du pays et la flambée d'autres maladies à potentiel épidémique, comme Ebola.

Le manque de financement reste un obstacle majeur à la maîtrise de l'épidémie. Pour y faire face, l'agence onusienne sollicite de fonds supplémentaires de 40 millions de dollars américains. Pourtant, pour vraiment réussir, nous devons nous assurer qu'aucun enfant ne court le risque inutile de mourir d'une maladie facilement évitable par la vaccination. Quarante millions de dollars sont nécessaires pour un plan d'envergure visant à étendre la vaccination aux enfants de 6 à 14 ans. Mais aussi à renforcer l'éducation et l'information sanitaire, la surveillance épidémiologique et la coordination de la riposte.

"Des milliers de familles congolaises ont besoin de notre soutien pour alléger le fardeau de cette épidémie prolongée".

ECHO (Protection Civile et Opérations d'Aide Humanitaire Européennes), Gavi, l'Alliance pour les vaccins, Médecins du Monde, Médecins sans Frontières, le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF), l'OMS et d'autres partenaires continuent leur appui au gouvernement de la RDC pour la maîtrise de cette épidémie de longue durée.

Share