Les vœux de la présidente de Radio France perturbés par les grévistes

Share

Ce mercredi, les vœux de la PDG du groupe public, Sibyle Veil, ont été interrompus par le "Chœur des esclaves" entonné par les grévistes, qui protestent contre le plan de la direction.

En pleine cérémonie des vœux du Nouvel an, la présidente de Radio France a vu son allocution à la Maison de la radio interrompue par l'interprétation d'un chœur lyrique de l'opéra Nabucco. Comme le rapporte le Huffington Post, la direction a déclaré avoir été "au courant qu'une action se préparait", et que Sibyle Veil avait donné la possibilité aux grévistes de prendre la parole.

Dans un courrier électronique envoyé aux salariés dans la foulée, Mme Veil a salué une année 2019 de "contrastes" avec, à la fois, "des très grandes fiertés" et "des inquiétudes". "C'est avec eux que je veux trouver les meilleures solutions afin de sortir du conflit: c'est l'objet des discussions que nous reprenons aujourd'hui".

La grève lancée par les syndicats de Radio France le 25 novembre a repris ce 31 décembre, après une parenthèse pour Noël. Le plan d'économies prévoit la suppression d'un tiers des effectifs du choeur de Radio France, ce qui en fait l'une des structures les plus touchées par les réductions de postes.

Share