Des TV affichées à 30 euros provoquent une pagaille monstre à Montpellier

Share

Le Géant Casino local se souviendra de son premier jour des soldes d'hiver 2020, mercredi. "J'y étais par hasard, pour acheter une machine à café, et j'ai commencé à remarquer que des gens portaient plusieurs cartons de télés, raconte-t-elle, alors j'ai voulu vérifier et effectivement elle étaient vendues au prix de 31 euros au lieu de 700 ". Elle a déterminé que tout serait parti d'une virgule mal placée lors du calcul des promotions.

Les clients du supermarché se sont rués sur les écrans afin de bénéficier de ce prix et de profiter du bug.

Se rendant compte du problème, selon le Métropolitain, la direction avait donné consigne aux caissiers de bien expliquer qu'il s'agissait d'une erreur et de demander le prix normal. La loi sur la protection des consommateurs est claire, les clients doivent payer les prix affichés, même s'il s'agit d'une erreur. L'erreur d'étiquetage a vite été repérée à Montpellier mais aussi à Béziers. "Je ne vais pas bouger d'ici". Devant le refus des clients de régler un prix soldé plus en rapport, la police nationale a été appelée à la rescousse pour faire évacuer ceux-ci vers 22h30.

Des policiers de la BAC et de Police Secours ont donc été dépêchés sur place, à la demande des responsables du magasin, pour ramener le calme aux caisses du supermarché.

Mais de tempérer: la jurisprudence met une exception si un prix anormalement bas est affiché, "le consommateur est considéré comme étant normalement avisé et ne peut donc prétendre considérer que c'est la valeur réelle du produit." . Or une circulaire de 1988 interdit cela sous peine d'être poursuivi juridiquement pour concurrence déloyale. Si cette surprenante promotion n'a pas profité aux clients de Montpellier, Le Parisien affirme que certains chanceux au Casino de Nîmes (Gard) ont pu repartir avec le téléviseur à 30 euros seulement.

Share