La Nasa découvre une planète proche de la terre

Share

La Nasa a annoncé lundi 6 janvier avoir découvert une planète de la taille de la Terre dans une "zone habitable", grâce à TESS, un satellite "chasseur de planètes" conçu spécifiquement pour trouver des planètes de la taille de la notre.

Pour le moment il n'y a aucune certitude concernant sa composition et la composition de son atmosphère.

" TOI 700 d " est relativement proche de nous, à une centaine d'années-lumière.

Une nouvelle planète vient d'être découverte et plusieurs de ses caractéristiques laissent penser qu'elle pourrait renfermer de l'eau liquide. C'est un lycéen, astronome amateur, Alton Spencer, qui a signalé à la Nasa son erreur. Si ce nom n'est pas sans évoquer l'un des robots de l'univers de Star Wars, c'est essentiellement dû au fait que les exoplanètes sont découvertes plus vite qu'elles ne sont nommées.

Cette nouvelle planète tellurique "TOI 700 d " est assez éloignée de la Terre. Seule la "d" est dans la zone dite habitable.

TOI 700 d est une planète d'une taille assez similaire (20% de plus) à celle de notre bonne vieille Terre. De plus, l'énergie solaire dont elle profite est équivalente à 86% de celle reçue du Soleil par la Terre.

Reste à savoir de quoi elle est composée.

Les modèles utilisés par les chercheurs, qui reposent sur la taille et le type de l'étoile, orientent vers deux scénarios principaux.

Sur l'une de ces simulations, "TOI 700 d " est couverte par des océans, avec "une atmosphère dense et dominée par le dioxyde de carbone, similaire à ce à quoi Mars ressemblait quand elle était jeune", explique la Nasa.

La planète la plus intérieure, appelée TOI 700 b, est presque exactement de la taille de la Terre, est probablement rocheuse et complète une orbite tous les 10 jours. Cette face serait constamment couverte de nuages, selon ce modèle. Le second scénario voit plutôt une Terre sans océans, où les vents souffleraient de la face cachée vers la face éclairée. De multiples astronomes, ajoute l'AFP, vont désormais observer la planète avec d'autres instruments, obtenant de nouvelles données qui correspondront peut-être à l'un des modèles prédits par la Nasa. Les recherches ne font que commencer, mais peut-être qu'un jour TOI 700d sera considérée comme une planète jumelle à la Terre. Et parmi tout ça il y en a une dizaine qui sont à la fois de la taille de la Terre et dans la zone habitable de leur étoile. Elle orbite autour d'une petite étoile, dans des conditions encore incertaines. De notre point de vue, l'une éclipse parfois l'autre. D'autres incluent plusieurs planètes dans le système TRAPPIST-1 et d'autres mondes découverts par le télescope spatial Kepler de la NASA. Des données brutes mises à disposition par TESS et signalées par des astronomes amateurs montraient l'existence du système à deux étoiles, mais quand il a regardé la luminosité de plus près, il a découvert qu'une planète transitait dans le système.

Share