France: Eric Zemmour sera jugé en janvier - Monde

Share

Il devra ainsi répondre des propos qu'il a prononcés le 28 septembre lors de cette "Convention de la droite" organisée par des proches de l'ex-députée d'extrême droite Marion Maréchal.

Le parquet avait ouvert une enquête pour "injure publique à caractère racial" et "provocation publique à la haine raciale" sur "une personne ou un groupe de personnes, à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée". "Dans son intervention à la convention de la droite diffusée en direct sur LCI, il s'en était pris violemment aux immigrés, "aux colonisateurs" et à l'islamisation de la rue", indique Le Muslim post. "En France, comme dans toute l'Europe, tous nos problèmes sont aggravés - je ne dis pas créés - par l'immigration: école, logement, chômage, déficits sociaux, dette publique, ordre public, prisons, qualifications professionnelles, urgences aux hôpitaux, drogue... C'est la double peine", avait également déclaré Eric Zemmour.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) est devenu la bête noire du raciste et xénophobe Eric Zemmour.

Condamné à deux reprises pour "provocation à la haine raciale", comme le rappelle Le Parisien, les ennuis ne sont pas terminés pour Eric Zemmour. Depuis son arrivée sur CNews, Eric Zemmour a multiplié les interventions polémiques lors de l'émission présentée par Christine Kelly.

Après la diffusion du discours du polémiste sur la chaîne d'information continue LCI, le CSA avait saisi le procureur de la République et appelé à "la responsabilité des médias audiovisuels".

Dans cette dernière affaire, son avocat a intenté un recours devant la Cour européenne des droits de l'Homme.

Share