L'as des jeux télé Christian Quesada reste en prison

Share

"Des centaines d'images et de vidéos compromettantes de mineurs et d'enfants subissant des viols et agressions sexuelles, qu'il échangeait avec d'autres internautes, ont été retrouvées sur ses ordinateurs", indiquait Christian Rode, le procureur de la République de Bourg-en-Bresse. À l'époque, l'homme est au sommet de sa gloire dans l'émission les "12 coups de midi".

Alors que Christain Quesada a vu rejeter, pour la seconde fois, sa remise en liberté, le 3 décembre 2019, Jean-Luc Reichmann a réagi à cette réponse de la Cour d'appel de Lyon. "Il se rend compte de la gravité des faits, mais explique avoir seulement consulté ces images et n'avoir jamais commis d'agression sexuelle". Christian Quesada a marqué le jeu de TF1 par le nombre de participations (193 au total) et par sa cagnotte qui avait atteint plus de 800 000 euros. "Souvenez-vous, le 27 mars 2019, Christian Quesada a été arrêté pour " détention et diffusion d'images à caractère pédopornographique " et " corruption de mineur". L'ancienne star des 12 coups de midi sur TF1 reste en prison.

Des sources judiciaires ont révélé que Christian Quesada a de nouveau reçu cinq accusations fin novembre.

Christian Quesada est incarcéré depuis huit mois. Après la médiatisation de l'affaire, en mars, quelques jeunes femmes ont déposé des plaintes affirmant qu'elles avaient été contactées sur Internet par un individu se faisant passer pour un adolescent et leur demandant de se dévêtir, explique à l'AFP le procureur de Bourg-en-Bresse Christophe Rode, confirmant une information du Parisien. Le mode opératoire est le même, mais des vérifications doivent être effectuées (...) certaines plaignantes ont gardé des traces de ces échanges (...) Mais il est pour le moment difficile de savoir si c'est bien Christian Quesada, car la personne qui a abordé ces jeunes filles ne filmait pas son visage.

Share