Angers-OM : le onze de départ probable des Angevins

Share

Dominé en première période par Angers, l'OM a pourtant fait la différence par deux fois, grâce à un très bon Dimitri Payet.

Le SCO bouscule l'OM en début de rencontre. Par Alioui, tout seul dans la surface (7e), puis sur une tête de Capelle (15e) obligeant Mandanda à sortir une superbe manchette (15e) digne du gardien des Bleus qu'il est redevenu cet automne. Mais, contre le cours du jeu, ce sont les Olympiens qui trouvent l'ouverture! Si Rongier profite d'un bon service de Sanson pour lâcher une frappe qui passe à côté (27e), ce sont à nouveau les joueurs de Stéphane Moulin qui sont plutôt dominateurs.

La suite de la première mi-temps a suivi le même schéma, avec des Angevins dominateurs mais inoffensifs, malgré près de 70% de possession de balle, pendant que l'OM doublait la mise sur un penalty de Payet, consécutif à une faute de Thomas sur Sakai (0-2, 40). Le break est fait avant la pause, de quoi satisfaire André Villas Boas.

Benedetto a failli tuer le match, sur un énième contre, mais Santamaria, sentinelle indispensable et chouchou des fans du SCO, est revenu in extremis pour tacler proprement l'Argentin, dans la surface de Butelle (61e). En fin de rencontre, l'OM a des occasions pour aggraver le score, mais Sanson (84e) et Radonjic (87e) ne cadrent pas. L'essentiel était de toute façon déjà acquis pour les Marseillais, qui s'imposent au Stade Raymond-Kopa. A la lecture du classement, Villas-Boas et ses hommes peuvent avoir le sentiment du travail bien fait.

Le SCO Angers est 3e de Ligue 1.

Share