Belgique : Michel Lelièvre, complice de Dutroux, est sorti de prison

Share

Michel Lelièvre, le complice de Dutroux condamné à 25 ans de réclusion aux assises à Arlon en 2004, a pu quitter la prison d'Ittre lundi matin après que le Tribunal de l'application des peines (TAP) a constaté qu'il satisfaisait à l'une des conditions essentielles de sa libération conditionnelle imposée le 30 septembre dernier: trouver dans les 6 mois un logement.

L'ancien complice de Marc Dutroux sort de prison après 23 ans de détention.

Le tribunal de l'application des peines de Bruxelles lui impose également de respecter au total une douzaine de conditions, dont celles d'entreprendre une formation et/ou travailler, d'indemniser les parties civiles, de ne pas consommer d'alcool ou de stupéfiant, détaille la Radio-Télévision belge (RTBF). Des membres des familles des adolescentes victimes vivent ou travaillent dans ces lieux (provinces du Brabant flamand, du Limbourg, du Hainaut, de Liège et du Luxembourg, Limbourg, Rhénanie, certaines stations de métro à Bruxelles.).

Michel Lelièvre avait 25 ans lorsqu'il a été arrêté dans l'affaire Dutroux en août 1996. Dès 2013, le détenu avait obtenu des permissions de sortie. Il a aidé Marc Dutroux à enlever Sabine, Laetitia, An et Eefje. Parmi les trois condamnés, Lelièvre est le second à obtenir une mesure de libération conditionnelle. Michelle Martin, condamnée à 30 ans, avait été libérée sous conditions en 2012, suscitant de nombreuses manifestations d'hostilité en Belgique. Marc Dutroux a entamé des démarches pour être libéré dans les prochaines années. La justice belge a accédé fin octobre à sa demande de bénéficier d'une nouvelle expertise psychiatrique en vue d'une éventuelle libération conditionnelle après plus de 23 ans en prison.

Share