Twitter : Bientôt des comptes commémoratifs pour les utilisateurs décédés

Share

L'entreprise venait certes de l'annoncer, mais s'est heurtée aussitôt à une vague de protestations, notamment de la part de personnes qui voulaient conserver les comptes de défunts.

Ainsi, Twitter confirme dans un mail: " Nous ne supprimerons aucun compte inactif tant que nous n'aurons pas créé une nouvelle façon pour les gens de mémoriser les comptes. "Nous l'avions perdu de vue". L'annonce avait été faite mardi, Twitter comptait supprimer tous les vieux profils inactifs le 12 décembre. Mais vous n'avez plus à vous inquiéter pour qu'ils soient transférés dans le pool de comptes inactifs qui doivent être supprimés.

Une suppression de compte qui ne va pas affecter le nombre dutilisateurs actifs rapporté par Twitter; la société a déclaré qu'elle ne prend en considération que des utilisateurs qui se connectent au moins une fois par jour. Il suffira juste de se connecter avant la date limite.

" Dans le cadre de notre engagement au regard du débat public, nous travaillons au nettoyage des comptes inactifs afin de présenter des informations plus précises et plus crédibles auxquelles les utilisateurs de Twitter peuvent se fier". C'était une erreur de notre part.

Après le tollé provoqué par cet argument, la société a admis quelle navait pas pris en compte le problème potentiel de la perturbation qui serait provoquée par la suppression des comptes appartenant à des utilisateurs décédés. Reste désormais à voir comment le réseau social adaptera ce projet pour le faire accepter par sa communauté. De plus, Twitter veut également pouvoir rendre accessible certains pseudos inutilisés. Ses tweets sont des moments de vie qu'il a partagé avec le monde entier. La purge, qui devait initialement se produire à compter du 11 décembre, a été reportée le temps de trouver une solution technique pour permettre de commémorer les personnes décédées. Mais à l'inverse de Facebook, qui offre depuis des années la possibilité de transformer le compte d'une personne en page de commémoration, Twitter ne propose rien de semblable.

La politique actuelle de Twitter ne sursoit à la désactivation du compte d'une personne décédée que lorsqu'un tiers digne de confiance - un parent, par exemple - a prouvé son identité.

Share