En tournée en RDC, Gianni Infantino évoque la création d'une " Ligue africaine "

Share

Concrètement, "il faut prendre les 20 meilleurs clubs d'Afrique et les faire jouer dans une Ligue africaine", a précisé Infantino.

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, est attendu mercredi 27 novembre à Lubumbashi pour une visite de courtoisie.

Reste à savoir si cette nouvelle compétition qui pourrait rapporter gros à la CAF intéressera les dirigeants du football africain.

" Une telle ligue peut générer au moins 200 millions de revenus, ce qui la place dans le Top 10 mondial, du jour au lendemain ", a-t-il assuré au côté du président du TP Mazembe, Moïse Katumbi.

Outre les officiels de la FIFA, Gianni Infantino était accompagné de deux talentueux joueurs qui ont inscrits leurs noms dans les annales du football planétaire, le français Youri Djorkaeff champion du monde avec l'équipe de France en 1998 et le camerounais Samuel Eto'o considéré comme l'un des meilleurs footballeurs au monde de sa génération et l'un des meilleurs joueurs africains de tous les temps.

L'enjeu est d'arrêter le départ des joueurs africains vers les autres championnats du monde entier, selon lui.

Infantino a été plus loin, lançant un appel aux investisseurs pour "récolter un milliard d'euros et doter chaque pays africain d'infrastructures et de stades aux normes FIFA et internationales". Rien que ça. Un discours ambitieux, mais auquel on est presque habitués à chaque déplacement d'un grand dirigeant du football mondial sur le continent africain.

Share