Numerique: Alibaba triomphe lors de son introduction à la Bourse de Hongkong

Share

L'action Alibaba a gagné 6,6% au terme de sa première première séance de Bourse sur le Hong Kong Stock Exchange (HKE) ce mardi, dans le cadre de la plus grosse introduction au niveau mondial depuis 2010 et cinq ans après son IPO sur le New York Stock Exchange.

Malgré l'accroissement des violences, Alibaba n'a pas voulu différer l'opération, qu'il a présentée comme un signe de confiance envers la grande place financière du sud de la Chine. Il semble cependant que le géant chinois puisse tirer des conclusions positives, c'est d'ailleurs l'avis du PDG du groupe: " En cette période de changement, nous continuons à croire que l'avenir de Hong Kong reste resplendissant.

L'action a fini à 187,60 dollars de Hongkong pour un prix d'introduction de 176 dollars et un cours de clôture de l'ADS (American Depository Share) à New York de 190,45 dollars américains, ce qui correspond à une valeur de 186,3 dollars de Hongkong, chaque ADS valant huit actions de Hongkong.

Finalement, quant à la suite pour Alibaba, il est possible les fonds levés à Hong Kong l'aide pour son objectif fixé pour 2036, à savoir: atteindre les 2 milliards de consommateurs dans le monde entier. Il dispose en outre d'une option de sur-allocation de 75 millions de titres qui lui permettrait de récolter au total 11,74 mds EUR si le cours restait le même.

Le mastodonte chinois avait déjà réalisé en 2014 à Wall Street la plus grosse introduction en Bourse de tous les temps, en récoltant 25 milliards de dollars.

Rappelons qu'Alibaba avait prévu d'entrer sur la place asiatique l'été dernier mais avait remis son projet à plus tard en raison de la guerre commerciale sino-américaine et de la crise politique à Hong Kong.

Lors de son succès à la bourse de New York, Alibaba n'était pas en mesure de prétendre à une entrée à la bourse de Hong Kong.

Interrogé mardi pour savoir si Alibaba comptait s'introduire en Bourse en Chine continentale, Daniel Zhang a répondu: "Hong Kong est un nouveau départ mais ce n'est sûrement pas la fin de l'histoire".

"Je regarde avec intérêt la hausse de 10% enregistrée ces derniers jours à Hong Kong", a déclaré Gerrish, ajoutant que la société détenait des actions Alibaba dans ses portefeuilles internationaux.

Share