N'Golo Kanté menacé par un de ses conseillers sportifs — Justice

Share

Le champion du monde français N'Golo Kanté s'exprime dans le journal "L'Equipe" sur l'escroquerie dont il se dit victime de la part de son ancien agent d'image. Dans des propos relayés par Maxifoot, l'international français a fait le point sur cette affaire. Cette plainte, révélée par L'Equipe et déposée mardi, vise également des faits d'"abus de confiance" et d'"exercice illégal de la profession d'agent". N'Golo Kanté a porté plainte devant le parquet de Paris ce mardi contre son agent d'image, d'après les informations de L'Equipe.

Nouari Khiari, 52 ans, gérant d'une société spécialisée dans le conseil en communication et en relations publiques, a signé un contrat avec le milieu de terrain de Chelsea et des Bleus en juillet 2016. J'ai voulu croire en l'honnêteté et la sincérité de cette personne.

Un an seulement après le début officiel de leur collaboration, l'ancien Caennais a souhaité mettre un terme au bail qui les liait. Il a versé pour cela une somme de 150 000 euros, en deux paiements de 75 000, pour le résilier.

Mais le quotidien sportif révèle que le joueur reproche à son agent d'avoir gardé des documents et "exercer une pression afin d'obtenir plus d'argent".

Egalement en froid avec l'agent d'image en raison de son comportement vis à vis du joueur, Abdelkarim Douis, le conseiller sportif de N'Golo Kanté, a lui aussi porté plainte pour "menaces de mort, violences volontaires et dénonciation calomnieuse", alors que les deux homme s'étaient rencontrés pour s'expliquer en septembre dernier. "Je travaille avec lui depuis la période où j'évoluais à Leicester. Avec lui, comme avec les autres personnes qui m'entourent et me conseillent, on a fait des bons choix, on travaille avec professionnalisme et correction, a-t-il assuré". Kanté n'aurait pas non plus apprécié de voir l'agent d'image aller au-delà de ses prérogatives en lui proposant de participer à un possible transfert vers le Real Madrid en 2018. Ma carrière se passe plutôt bien. Je sais être gentil, mais je sais ce que je veux. Kanté a aussi choisi de le faire lui-même sur le terrain judiciaire.

Share