Merkel dément un échange houleux avec Macron sur l'Otan

Share

Pour la chancelière allemande Angela Merkel, les propos d'Emmanuel Macron au sujet de l'Otan ne passent pas.

Angela Merkel et Emmanuel Macron le 16 octobre 2019 à Toulouse. Mais j'en ai marre de ramasser les morceaux. "Je comprends votre désir d'une politique disruptive", a-t-elle déclaré au président français lors d'un dîner célébrant l'anniversaire de la chute du mur de Berlin, selon un article du New York Times publié samedi. "Je dois recoller les tasses que vous avez cassées pour que l'on puisse s'asseoir et prendre une tasse de thé ensemble", aurait ajouté la chancelière. "Dans la mémoire de la chancelière sur ce qu'il s'est passé ce soir-là, il n'y eut ni plainte, ni colère, ni querelle", a démenti, lundi matin, son porte-parole, Steffen Seibert, agacé par l'écho médiatique donné à l'affaire.

Ce à quoi Emmanuel Macron lui aurait répondu selon le quotidien: "je ne peux pas faire comme si de rien n'était" à l'Otan, suite à l'offensive de la Turquie, pays membre de l'Alliance atlantique, dans le nord de la Syrie, sans concertation avec les autres alliés. Tout juste ce dernier reconnait-il des "différences culturelles et politiques" opposant les deux capitales, mais qui se soldent "toujours", in fine, par la recherche d'une "solution commune". Début novembre, elle avait critiqué la saillie d'Emmanuel Macron.

Share