RDC: un petit avion s'écrase sur Goma, au moins 23 morts

Share

Suite au crash du Dornier 228-100 de la compagnie Busy Bee à Goma ce dimanche 24 novembre, Emmanuel Ramazani Shadary, secrétaire permanent du PPRD, a fait observer une minute de silence au siège nationale de son parti.

Un avion petit porteur de la compagnie privée congolaise Busy Bee s'est écrasé dimanche matin au décollage sur un quartier populaire de Goma, dans l'est de la RDC, faisant au moins six morts, a-t-on appris auprès de la compagnie et des témoins.

"Il y a trois corps qui viennent d'arriver à la morgue".

Selon les autorités locales, 17 passagers et deux membres d'équipage se trouvaient à bord de l'avion. L'appareil s'est écrasé peu après son décollage sur une maison du quartier Mapendo/Birere de Goma, à côté de l'aéroport construit au milieu de zones densément peuplées, selon des vidéos partagées sur les réseaux sociaux. Les secours ne parvenaient pas à donner un bilan pour les passagers et les habitants.

L'avion, qui devait assurer la rotation vers Beni et Butembo à 350 km au nord de Goma, s'est écrasé sur l'un des quartiers les plus peuplés qui entourent l'aéroport de Goma. Le camion anti-incendie de la mairie et celui de la Monusco sont encore sur place. "Il a décollé vers 9h-9h10 (07H00 GMT)", a indiqué à l'AFP Héritier Said Mamadou, chargé de la réservation au sein de la compagnie Busy Bee.

La piste de l'aéroport de Goma avait été rénovée et prolongée en 2015 après avoir été endommagée en 2002 par l'éruption du volcan Nyiaragongo.

La direction est réunie dans l'attente des résultats d'une enquête technique menée par une équipe sur le terrain.

Share