Les matchs de vendredi et samedi avancés de trente minutes — Coupe Davis

Share

Roberto Bautista Agut a quitté la sélection espagnole précipitamment, jeudi, en apprenant que l'état de santé de son père s'était détérioré. S'il avait bien débuté la rencontre en remportant le premier set, en face, Guido Pella a tenu bon et s'est adjugé la deuxième manche également au tie-break.

Mais le n°1 mondial, Rafael Nadal a tenu son rang et a écrasé Diego Schwartzman, 6-1, 6-2 en à peine plus de 1 heure de jeu. Dans la nuit de vendredi à samedi, je suis rentré dans ma chambre à 4h24 (après la victoire tardive face à l'Argentine).

Alors que la Coupe Davis vit cette semaine sa première édition dans un nouveau format qui pose problèmes, se profile en janvier l'ATP Cup qui se veut une autre grande compétition par équipes, et Rafael Nadal "ne voit pas d'autre solution" que de fusionner les deux. Mais l'Espagne a pu compter sur ses deux joueurs dont un Nadal survolté pour remporter la dernière manche. Il fallait y aller pas à pas: "j'ai fait un bon match en simple mais le double s'est joué sur quelques balles parce que la partie a été très serrée", a commenté Nadal.

Samedi soir en demi-finales, l'Espagne affrontera la Grande-Bretagne, qui a éliminé l'Allemagne 2-0 et n'a pas eu besoin de jouer le double.

Share