Une date avancée, ce qu'espère toucher le PSG — Naming

Share

Le Paris Saint-Germain se dirige vers la tendance forte du naming. Le PSG a lancé un site internet pour présenter le projet pour le Parc des Princes et son futur centre d'entraînement à Poissy, censé ouvrir en 2022. Dans le même temps, "un mail de prospection a été adressé jeudi à plusieurs centaines d'entreprises, françaises et étrangères", indique Le Parisien. En février dernier, Nasser Al-Khleaïfi avait toutefois mis le dossier sur la table dans une entretien accordé au Parisien. "C'est un sujet sur lequel on réfléchit". "Tous les clubs ont un naming aujourd'hui", avait lâché le dirigeant qatari.

Dans l'esprit des dirigeants parisiens, le naming ne peut intervenir que dans le cadre de l'agrandissement du Parc des Princes, qui devrait, à terme, pouvoir accueillir entre 55 000 et 60 000 personnes. Dans le "meilleur" des cas, c'est le nom d'un sponsor qui sera accolé au patronyme actuel (exemple: le Stade Orange-Vélodrome). La Mairie de Paris, propriétaire du stade, aura son mot à dire et devra valider le choix du PSG.

Share