Les premières images de Sydney dans un nuage toxique — Australie

Share

Sydney était enveloppée dans un épais brouillard toxique, mardi 19 novembre, alimenté par les incendies qui dévastent la côte est de l'Australie depuis le 8 novembre. Un brouillard enveloppe d'ailleurs Sydney, la capitale de Nouvelle-Galles du Sud (sud-est) et provient en grande partie de ce gigantesque feu de brousse qui ravage deux parcs nationaux, à quelque 100 kilomètres au nord-ouest de la ville.

Les autorités ont conseillé aux 4,6 millions d'habitants de la ville de Sydney de "rester vigilants" face aux conditions qui accentuent le déclenchement d'incendies. Dans le nord-ouest de la ville, les concentrations de particules fines affichent des taux comparables à ceux observés dans la capitale indienne New Delhi.

Six personnes sont mortes et 577 habitations ont été détruites ou gravement endommagées en Nouvelle-Galles du Sud depuis le début de la saison des feux de brousse, fin octobre, soit un mois plus tôt que d'habitude.

Des températures plus élevées, à environ 40 degrés Celsius, ainsi que des vents forts et un faible niveau d'humidité sont attendus, aggravant le risque d'incendies pour mercredi.

Le sud de l'Australie est toujours en proie à de violents feux de bush, notamment dans la région d'Adélaïde, où un habitant a filmé les flammes arrivant aux abords de sa propriété. Plus d'un million d'hectare de végétation est également parti en fumée. De tels feux se produisent chaque année sur l'immense île-continent pendant le printemps et l'été australs.

Share