Athlétisme: le patron de l'athlé russe suspendu pour obstruction à une enquête

Share

PARIS | Le président de la Fédération russe d'athlétisme (RUSAF) et plusieurs officiels ont été provisoirement suspendus par l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU) pour "obstruction à une enquête" visant le sauteur en hauteur Danil Lysenko, a annoncé l'AIU dans un communiqué jeudi. L'athlète aurait manqué à ses obligations de localisation en 2018, dans le cadre de contrôles antidopage inopinés.

Dans le document, l'AIU relève de "graves violations des règles antidopage" commises par les deux responsables, mais cite également Elena Ikonnikova, coordinatrice antidopage au sein de la fédération, ainsi qu'Artur Karamyan, président de la Fédération régionale d'athlétisme de Moscou, et Elena Orlova, administratrice de la Rusaf, qu'elle accuse de "falsification ou de complicité de falsification de documents".

" Nous n'avons reçu tous les documents qu'aujourd'hui. L'enquête sur cette affaire se poursuit et ses détails sont confidentiels", a réagi la porte-parole de la Fédération russe d'athlétisme, Natalia Ioukhareva, auprès de l'agence de presse officielle TASS. Il s'agit d'une suspension provisoire. A ce titre, la Fédération russe d'athlétisme est d'ailleurs toujours suspendue (depuis novembre 2015) pour avoir couvert les agissements d'un certain nombres de ses athlètes.

Danil Lysenko faisait partie de la liste d'athlètes autorisés par l'IAAF à participer aux Mondiaux 2017 de Londres, où il a décroché l'argent sous drapeau neutre.

Share