Le rappeur Népal est mort à 25 ans

Share

La scène rap parisienne est en deuil.

En légende d'une publication Instagram on pouvait donc lire ces mots très douloureux: " KLM, Grand Master Splinter, Népal, membre de 2Fingz, co-fondateur de la 75e Session, rappeur, producteur compositeur, graphiste, vidéaste, notre inspiration, notre fils, notre frère notre ami nous a quitté le Samedi 9 novembre 2019 à Paris. S'il serait difficile et surtout réducteur de définir précisément le profil musical de Népal, saluons simplement l'équilibre entre son amour du rap pur et dur -celui qui l'a bercé dans sa vie d'auditeur- et sa propension à laisser sa musique prendre les courants ascendants.

De son vrai nom Clément Di Fiore, le rappeur s'apprêtait à avoir 25 ans. "Ni les mots ni ce communiqué ne peuvent exprimer la tristesse que nous ressentons aujourd'hui", expliquent-ils dans le communiqué publié sur le réseau social.

Depuis 2011 le rappeur natif du 14e arrondissement de Paris était actif dans le monde du rap avec son collectif 75e session, avant de former le 2 Fingz avec Doums. Sa particularité était de vouloir garder un certain anonymat, à la manière des Daft Punk, en ne montrant jamais son visage. Son oeuvre continuera à délivrer son message et à le faire exister dans nos coeurs et dans nos vies. "Nous remercions tout ceux qui l'ont compris, soutenu et qui font perdurer son art et sa mémoire", ont écrit sa famille et ses amis. Proche de L'Entourage et notamment de Doums avec qui il collabore de longue date au sein de la 75e Session, il se fait connaitre auprès du grand public en collaborant avec Nekfeu sur le titre Esquimaux, extrait de l'album Cyborg. Il avait plusieurs projets, notamment la préparation de son premier album intitulé "Adios Bahamas" qu'il projetait de sortir le 10 janvier 2020. Népal devait sortir son premier album en janvier prochain.

Share