Télécoms: Washington donne un nouveau répit à Huawei - Économie

Share

Selon le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, "L'extension temporaire de la licence générale permettra aux opérateurs de continuer à servir des clients dans certaines des régions les plus reculées des États-Unis, qui seraient autrement laissés dans l'ignorance".

"Le ministère continuera à surveiller de près les exportations de technologies sensibles afin de veiller à ce que nos innovations ne soient pas exploitées par ceux qui menaceraient notre sécurité nationale", ajoute-t-il.

Rappelons que les Etats-Unis ont placé le 16 mai la compagnie chinoise sur une liste noire, avançant le prétexte que Pékin pourrait l'utiliser à des fins d'espionnage, mais le département américain du Commerce l'a autorisé à se fournir auprès de fabricants américains dans le cadre de dérogations de 3 mois. Le média précise quen parallèle, les régulateurs américains sattèlent à lélaboration de nouvelles dispositions réglementaires permettant dencadrer les entreprises de télécommunications qui présentent des risques de sécurité nationale. Ces mesures incluaient lajout du géant chinois des télécoms dans une liste noire (comme la société russe de cybersécurité Kaspersky auparavant) qui contraint les entreprises étasuniennes à ne plus faire affaire avec Huawei, à moins davoir une autorisation officielle préalable. Cette décision ne change pas le fait que Huawei continue d'être traitée injustement non plus.

Le département du commerce rappelle que Huawei a été ajouté à la liste des entités interdites de faire des affaires avec les entreprises américaines à la suite d'une enquête concluant "que la société avait des activités contraires à la sécurité nationale des Etats-Unis ou à la politique étrangère ".

Le Département du commerce étudie également la possibilité d'accorder des licences individuelles à des entreprises américaines pour la vente de composants à Huawei après avoir reçu plus de 200 demandes.

Share