24 soldats et 17 terroristes tués dans des combats — Mali

Share

Il s'agit de l'attaque d'une patrouille de l'armée malienne montée dans le cadre d'une opération bilatérale entre le Niger et le Mali en vue de traquer les groupes terroristes. Selon des sources sécuritaires nigériennes rapportées par RFI, les assaillants étaient à bord de sept véhicules et de motos dont deux tricycles.

Les Forces Armées Maliennes (FAM) viennent de subir un nouveau coup dur, avec la perte de 24 soldats, dans de violents combats contre de présumés djihadistes.

C'est au sud de la localité malienne de Ménaka que l'accrochage s'est déroulé.

24 soldats maliens sont tombés et 29 autres ont été blessés. Du matériel détruit chez l'ennemi a aussi été signalé.

Share