Une scène jugée "trop extrême et trop folle" coupée au montage — "Joker"

Share

À sa sortie, le film a suscité des réactions divergentes de la part des critiques et inspiré de nombreuses réflexions sur l'éthique et les responsabilités du cinéma. Et ce n'est pas fini, car le film Warner est encore présent au box-office. Conçu comme un anti Marvel, c'est-à-dire un film d'auteur sombre et focalisé sur un seul personnage, l'immense succès ouvre les portes pour une possible suite.

Le fait qu'un film dépasse le milliard n'a rien de surprenant en 2019.

À lire aussi: Vous allez tomber sous le charme de ce défilé de Joker!

Toutefois, Todd Phillips exige que la suite du film reste dans la même ambiance sombre et triste du Joker. Il s'exprime pour le Los Angeles Time: " Cela ne pourrait pas être simplement un film aussi fou et sauvage sur le Clown Prince du Crime. Il devrait avoir des résonances thématiques d'une manière similaire à celles de Joker. Concernant les fans, certains jubilent de connaître la suite tandis que d'autres préfèrent rester sur un one-shot pour ne pas dénaturer l'histoire et en faire trop. Vous êtes dans quel camp? Beaucoup de films évoquent l'étincelle, ici il est question de poudre.

Et alors que le Joker explose tous les records, son réalisateur semble plus favorable à en réaliser la suite. Je pense que c'est pour ça que le film a autant plu. "Si on pouvait capturer cela de façon réaliste, cela pourrait être intéressant".

Avec un modeste budget d'environ 55 millions de dollars et une restriction aux moins de 12 ans en France, le film de Todd Phillips devient le premier film " R-rated " à atteindre le milliard.

Share