Salif Kéita assène ses vérités à Ibrahim Boubacar Keïta — Mali

Share

"Koro tu n'es pas au courant que c'est la France qui finance nos ennemis (djihadistes) contre nos enfants?", a dit Salif Kéita, visiblement très en verve.

Face à ces accusations de Salif Keita, l'ambassade de France au Mali a réagi dans un communiqué en dénonçant " avec la plus grande fermeté ces propos au caractère infondé, diffamatoire et outrancier ". "Si tu as peur de dire la vérité à la France, si tu ne peux pas gérer ce pays, quitte le pouvoir, celui qui n'a pas peur le prendra, tu passes ton temps à te soumettre à ce petit Emmanuel Macron, c'est un gamin".

Considérant que de " tels discours font le jeu de ceux qui cherchent à semer la discorde et entretenir le chaos", la représentation de la France au Mali " en appelle à la responsabilité de tous pour contrôler la véracité et la fiabilité des informations et discours circulant sur la place publique ".

Hier, dans une vidéo en bambara (langue populaire au Mali) et en français, Salif Keita apostrophait IBK, en lui demandant de dire la vérité à Macron. Ce sont les Français qui sont en train de tuer les militaires, vous n'avez qu'à y envoyer votre fils", l'interpellait-il, avant de lui conseiller de démissionner: "Les Maliens sont fatigués!

Rappelons que Salif Keïta a soutenu Soumaïla Cissé lors de la derniere présidentielle. Dans une vidéo qu'il a publiée sur le réseau social Facebook, la star malienne connue pour son engagement politique à critiquer la politique du président sur le plan sécuritaire et par la même occasion sa posture devant les autorités françaises.

Share