McLaren ELVA : une Senna à ciel ouvert

Share

Composés grâce à l'utilisation de la fibre de carbone, la carrosserie et le châssis de la McLaren Elva en font la McLaren la plus légère jamais produite.

Cette McLaren Elva qui rejoint les exclusives P1, Senna et Speedtail dans la gamme Ultimate Series du constructeur britannique, est le modèle homologué pour la route le plus léger conçu à ce jour par celui-ci. En effet, la sportive n'est équipée d'aucun pare-brise (option) ni de toit. Sous le capot de cette Elva, un V8 bi-turbo de 4,0 litres développant 815 chevaux et un couple maxi de 800 Nm.

Le système Active Air Management System (AAMS) permet de dévier l'air du poste de pilotage en le canalisant par le nez pour passer au-dessus des passagers et ainsi créer une zone de calme autour des baquets en carbone. Il est associé à une transmission automatique double embrayage à sept rapports. Le poids n'est pas encore communiqué, mais McLaren annonce le 0-100km/h en moins de 3.0 secondes et surtout le 0-200 km/h en moins de 6.7 secondes.

"McLaren continue a repousser les limites du développement des supercars et des hypercars, dans le but poursuivi d'offrir à nos clients une expérience de conduite exceptionnelle et sans équivalent", a déclaré Mike Flewitt, le PDG de la marque anglaise. "Cela correspond parfaitement au nouveau roadster des McLaren Ultimate Series, une voiture moderne unique qui offre la connexion parfaite entre le conducteur, la voiture et les éléments, et ce nouveau plaisir de conduite correspond à l'héritage du nom Elva". On doit les lignes de la M1A à Bruce McLaren qui s'est ensuite rapproché d'Elva Cars pour fabriquer en plus grand nombre son bolide.

La production du roadster Elva sera strictement limitée à 399 unités.

Share