Vaste offensive de l'armée dans le centre — Mali

Share

L'Ong International Crisis Group (Igg) tire la sonnette d'alarme.

Le document cite le Mali, le Burkina Faso et le Niger où " des groupes armés s'emparent depuis 2016 de sites d'orpaillage dans des zones où l'Etat est faible ou absent. "Leur convoitise est attisée par le boom du secteur aurifère artisanal depuis la découverte, en 2012, d'un filon saharien", écrit cette organisation dédiée à la prévention et la résolution des conflits. Mais celui-ci traverse l'Afrique d'Est en Ouest. Les violences dans ces cas font des milliers de morts.

Cette pratique fait naitre de nouvelles préoccupations sécuritaires à ces Etats.

" Pour jouer pleinement son rôle et obtenir des résultats plus tangibles, la Force conjointe aura besoin d'un soutien accru ", réclame le secrétaire général, en rappelant la demande des pays du Sahel d'un mandat plus fort de l'ONU pour mener à bien leur mission; une perspective qui n'est pas totalement partagée par les tous les membres dont les Etats-Unis. Dans la foulée, de vastes étendus de territoire sont livrés au brigandage.

Les " groupes armés, y compris jihadistes, trouvent dans les mines d'or une nouvelle source de financement, voire un terrain de recrutement", dit l'ICG. Dans ce tralala, les jishadistes puissent leur source de financement dans de multiples trafics. "La production artisanale (d'or) représenterait désormais près de 50% des volumes produits industriellement". Les sites aurifères peuvent même servir de lieu de formation, par exemple au maniement des explosifs indique le rapport.

De source proche de l'Ong, plus de eux millions d'acteurs sont directement impliqués dans l'orpaillage artisanal.

" Les chiffres sont choquants ", souligne-t-il, rappelant que " rien que depuis janvier, plus de 1.500 civils ont été tués au Mali et au Burkina Faso, outre, plus d'un million de personnes - deux fois plus que l'an dernier - déplacées à l'intérieur des frontières des cinq pays considérés ". "700.000 au Mali, et 300.000 au Niger".

Share