Google va se lancer dans les services bancaires

Share

Le service Cache fonctionnera avec le portefeuille électronique Google Pay. Alors que récemment Apple a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux avec son Apple Card et qu'il est accusé de discrimination envers les femmes, le Wall Street journal nous rapporte que désormais, c'est au tour de Google d'en profiter pour annoncer à son tour son offre bancaire. Pour l'instant surnommée " Cache ", l'offre devrait être lancée en 2020, avec le support de Citigroup et d'une petite coopérative de crédit de l'université Stanford où de nombreux employés de Google possèdent un compte.

D'autre part, Google pourrait proposer des avantages aux clients, comme des programmes de fidélité.

"Notre approche sera de collaborer en profondeur avec les banques et le système financier, explique Caesar Sengupta, general manager et vice president en charge des paiements chez Google, cité dans le quotidien américain. "Ce sera peut-être un chemin un peu plus long, mais c'est plus durable", ajoute-t-il". Facebook, Apple et Amazon ont aussi investi dans les services financiers.

Google Pay a pour objectif d'atteindre les 100 millions d'utilisateurs en 2020. Facebook tente tant bien que mal de créer sa monnaie avec le libra, tandis qu'Apple a lancé sa propre carte de crédit grâce aux compétences de Goldman Sachs.

Toutes ces entreprises insistent sur la séparation entre les données bancaires et les données récoltées en ligne sur leurs utilisateurs. Proposer des comptes courants permettra notamment à Google d'avoir une idée des revenus du consommateur, et de voir encore plus précisément combien il dépense pour quel poste.

Share