Des chiffres record pour le Global Shopping Festival d'Alibaba

Share

Lundi, à mi-parcours de cet événement marketing qui supplante le "black friday", Alibaba et JD.com ont annoncé des ventes de près de 60 milliards de dollars. Les ventes se sont faites à travers plusieurs pays via les différents sites du groupe, Tmall, Taobao et AliExpress.

"La Fête des célibataires" continue de faire des heureux en Chine.

Alibaba et les autres groupes chinois de commerce électronique ont instauré depuis 2009 d'annoncer des rabais le 11 novembre, jour surnommé la " Fête des célibataires " en raison de la répétition du chiffre " un " (11/11).

A minuit pile, des millions de consommateurs se sont rués sur leur ordinateur ou leur téléphone portable dans l'espoir de bénéficier d'alléchantes remises sur toute une gamme de produits, de l'électronique au prêt-à-porter, en passant par les chaussures ou l'ameublement.

Le blitz commercial annuel organisé par le géant chinois du e-commerce a rapporté un chiffre d'affaires record de 268,4 milliards de yuans (38,38 milliards de dollars), soit plus de six fois le montant des ventes en ligne réalisées aux États-Unis vendredi dernier par Black Friday.

Selon Alibaba, plus de 200 000 marques participent à la fête du shopping de la 11e Journée des célibataires, avec 1 million de nouveaux produits proposés et plus de 500 millions d'utilisateurs prévus qui pourraient dépenser 100 millions de plus que l'année dernière. À noter que le premier milliard de dollars dépensé a été atteint... dans les 68 secondes suivant le lancement de l'événement. Ce chiffre fait référence à la valeur totale des articles achetés sur toutes les plateformes Alibaba, y compris les frais d'expédition.

Il s'agissait d'un ralentissement du rythme de progression d'une année sur l'autre: le chiffre d'affaires avait en effet augmenté de 27% seulement sur 2017, contre + 39% l'année précédente.

Pour continuer sur développement, Alibaba prévoit d'ailleurs de lever prochainement une quinzaine de milliards de dollars (plus de 13 milliards d'euros) à la Bourse de Hong Kong. Il figure ainsi dans le top 10 des plus grandes entreprises du monde, largement devancé toutefois par son rival américain Amazon qui domine le marché du commerce en ligne en dehors de la Chine.

Share