Prix, date, catalogue : les premiers détails sur la plateforme de streaming Disney+

Share

Disney dispose déjà d'une plateforme de streaming, ESPN+, dérivée de sa chaîne sportive ESPN. C'est désormais officiel: le service sera disponible le 12 novembre prochain aux États-Unis, avant de gagner l'Europe occidentale et le reste du monde au premier semestre 2020.

Au menu aussi sur Disney, les dessins animés Pixar, les documentaires de la chaîne National Geographic ou encore des programmes venant de la Fox, dont Disney vient de racheter une bonne partie, comme la célèbre série animée "Les Simpsons".

Disney+, tout comme Netflix et dans une moindre mesure Apple TV+, devrait être disponible sur plus ou moins toutes les plateformes — l'Apple TV a été clairement aperçu lors de la présentation officielle.

Notant lui aussi le prix modéré de Disney+, Neil Macker, analyste à Morningstar, croit que " même s'il est moins étoffé que celui de Netflix ", le catalogue de Disney+ sera " meilleur en termes de qualité ". En tout cas, Disney prévoit puiser dans son coffre-fort de licences pour créer une nouvelle plateforme exclusive et attractive.

Disney anticipe "60 à 90 millions d'abonnés dans le monde d'ici la fin de (l'exercice budgétaire) 2024", dont les deux tiers en dehors des États-Unis, a précisé la directrice financière Christine McCarthy, ajoutant que le groupe comptait investir environ un milliard de dollars pour les contenus originaux la première année.

Disney a finalement annoncé la date de lancement et le tarif de son service de vidéo en streaming. Le service Disney + est en effet proposé pour 6,99 dollars mensuels ou pour un prix annuel de 69,99 dollars. Cette nouvelle plateforme s'appellera tout naturellement Disney+. Il y aura évidemment les grands classiques des productions Disney: La reine des neige, Le roi lion... En somme, il présente déjà des arguments de taille pour convaincre le spectateur de l'adopter, car il proposera des films comme les Star Wars ou les Marvel (sans parler des productions Disney) et des séries comme Malcolm ou Les Simpson. Les fans de super-héros seront ravis d'apprendre que des séries centrées sur les duos Scarlett Witch (Elizabeth Olsen) et Vision (Paul Bettany), ainsi que Hawkeye (Jeremy Renner) et le Soldat de l'hiver (Sebastian Stan), mais aussi sur le personnage de Loki (Tom Hiddlestone) sont prévus. Des séries Star Wars, Marvel et Pixar devraient ainsi accompagner le lancement de la plate-forme.

En matière de contenus, Disney a tenu à rassurer les investisseurs. Au total, Disney+ offrira plus de 7.500 épisodes télévisés et 500 films.

Autre souci possible pour Disney, note Richard Greenfield (BTIG Research): elle devra respecter un certain délai après la sortie de ses films en salle, à la différence de Netflix qui échappe à la chronologie des médias.

Share