Patrick Balkany va rester en prison jusqu'à son procès en appel

Share

L'avocat du maire de Levallois-Perret, Éric Dupond-Moretti, a affirmé qu'il comptait déposer une nouvelle demande de remise en liberté.

Quelles conditions pour une liberté immédiate?

Ce mercredi, Isabelle Balkany s'est dite "choquée" de cette décision de justice, tout comme son mari à qui elle a rendu visite à la maison d'arrêt de la Santé à Paris. Et que, si celle-ci est soumise au versement d'une caution, que l'argent soit viré dans la foulée sur le compte du Régisseur de l'Etat. Une somme que les époux Balkany clament ne plus avoir, d'autant que l'ensemble de leurs avoirs ont été saisis par la justice. De plus l'épouse du détenu ne parviendrait pas à convaincre quelque banque que ce soit d'héberger le compte de l'association de soutien.

"Je ne m'explique pas cette décision, a indiqué Antoine Vey. La cour a estimé qu'il y aurait un risque de pressions sur des témoins, en l'occurrence le fils de M. Balkany et deux autres témoins qui ont fait l'objet d'une relaxe définitive dans le volet corruption".

S'il est libéré, Patrick Balkany peut-il rester maire?

" Le maintien en détention de Patrick Balkany est ordonné", a indiqué le président de la cour d'appel de Paris, qui a jugé la demande du maire LR de Levallois-Perret " recevable " sur la forme, mais " non fondée ". Il pourrait certes gérer les affaires de la ville à distance, depuis sa demeure de Giverny (Eure) où il serait tenu de fixer sa résidence, mais cela semble intenable. Le calendrier est arrêté pour la fraude fiscale: l'audience est prévue du 11 au 18 décembre. Elle concerne sa deuxième condamnation pour blanchiment aggravé.

La cagnotte lancée en soutien à Patrick Balkany n'a pas eu l'effet escompté. La cour d'appel planche en ce moment sur le calendrier pour programmer ce procès qui s'annonce moins long que celui du printemps dernier. Fin octobre, la justice avait accepté la première demande de remise en liberté de Patrick Balkany dans le cadre de sa condamnation pour fraude fiscale.

Share