Un séisme de magnitude 5,9 frappe le nord-ouest de l’Iran (USGS)

Share

Selon un premier bilan officiel du service national d'urgence, cinq personnes ont trouvé la mort et 300 ont été blessées. Localisé dans la province de l'Azebaidjan-Oriental, le séisme a détruit plusieurs maisons comme en témoignent les images diffusées par la télévision d'Etat.

Dans une région où les fermes sont nombreuses, 205 têtes de bétails ont été tuées suite à l'effondrement d'étables ou de bergeries.

Selon le centre sismologique de l'Institut de géophysique de l'Université de Téhéran, le tremblement de terre, dont l'épicentre a été mesuré à 8 km de profondeur, a été suivi par quatre répliques d'une magnitude comprise entre 4,1 et 4,8.

Mais toujours selon l'Institut, des répliques se sont produites entre 1h20 et 5h10 heure locale. À la mi-journée, des kits de survies ont été distribués par les équipes de secours, ainsi que des réchauds, des tentes et des couvertures. Un bilan précédent faisait état de 3 morts et 20 blessés.

Mais les dégâts restent limités, se concentrant surtout sur deux villages, Varnakesh et Varzaghan. La population dans ces zones rurales de montagnes est sortie de ses habitations après la première secousse.

Vers 05h30 (02h00 GMT), l'agence iranienne Fars a rapporté que les gens commençaient à rentrer chez eux et que la situation semblait revenir à la normale après la panique initiale. Aucun dégât n'a été signalé dans ces villes. Son vieux bazar est classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

Situé aux confins de plusieurs plaques tectoniques et traversé par plusieurs failles, l'Iran est une zone de forte activité sismique.

Le dernier séisme majeur remonte à novembre 2017: un tremblement de terre de magnitude 7,3 dans la province de Kermanshah (Ouest) avait fait 620 morts. En 2003, un séisme de magnitude 6,6 dans la province de Kerman, dans le sud-est de l'Iran, avait ravagé l'ancienne ville de Bam et tué au moins 31 000 personnes. Mais la plus grande catastrophe date de 1990 avec 40 000 victimes au nord du pays.

Share