Patrice Quarteron apporte son soutien à Zineb El Rhazoui et tacle Booba

Share

Pour elle, la police devait tirer " à balles réelles " dans les banlieues.

Le 24 octobre, vers 22h30, les pompiers ont été appelés pour un incendie dans le quartier Val Fourré, à Mantes-la-Jolie. Accompagnés de la police, ils ont été attaqués, avant même d'atteindre le feu, par une centaine de personnes. Interrogée par Pascal Praud sur les violences survenues, elle avait déclaré: "J'ai vu un peu ce qui se disait sur les réseaux sociaux, les gens de tous horizons étaient absolument unanimes, il faut que la police tire à balles réelles dans ces cas-là", a-t-elle lancé. Plusieurs fonctionnaires de police ont été blessés et une enquête de l'IGPN (la police des polices) a été ouverte.

Dans son post Instagram, le Duc de Boulogne insulte Zineb El Rhazoui de "grosse merde puante" et accompagne le tout de hashtags provocateurs. Le rappeur habitué aux clashs en tout genre n'a pas hésité à partir à l'assaut une nouvelle fois, menaçant de mort la journaliste après des propos qu'il considérait comme étant haineux.

"Suite au nouveau déchaînement de haine, d'injures et de menaces de mort reçues ces derniers jours, Zineb El Rhazoui m'a demandé de déposer plusieurs plaintes dont une contre #Booba", a annoncé jeudi, l'avocat de la journaliste sur Twitter. Une plainte qui visera spécifiquement le rappeur.

Comme à son habitude, le boxeur Patrice Quarteron n'a pas pu s'empêcher d'y rajouter son grain de sel.

Entre temps, ses déclarations ont provoqué de nombreuses réactions dont celle de Booba. La bouffonnerie est terminée " A-t-il prévenu. Sur Touche Pas À Mon Poste, l'animateur s'est exprimé en disant: "Je lui fais un gros big up à Booba, parce que la vidéo qu'il a faite sur la ouf qui s'est exprimée, Zineb".

Share