Etats-Unis : Trump perd deux élections locales très attendues

Share

41 ans, resté à New York pour gérer avec son frère Eric les affaires de leur père, le dédie aux "pitoyables" - allusion à l'expression malheureuse d'Hillary Clinton, qui, pendant la campagne présidentielle de 2016, avait qualifié certains électeurs de Trump de "bande de pitoyables".

La différence de voix est mince et le républicain Matt Bevin n'avait pas admis sa défaite mercredi, demandant à ce que les urnes électroniques et votes par procuration soient vérifiés.

Vingt-quatre heures plus tard, le gouverneur républicain sortant Matt Bevin, particulièrement impopulaire, a été défait par son rival démocrate Andy Beshear. Mercredi matin l'écart de voix a été abaissé à 4658, en faveur de Beshear.Le locataire de la Maison Blanche a réagi, lui, en affirmant d'abord que son candidat avait "gagné au moins 15 points ces derniers jours ", "mais peut-être pas assez", ajoutant que "les médias bidon feront toujours retomber la faute sur Trump!".

Les démocrates ont, dans le même temps, repris pour la première fois en plus de 25 ans le contrôle des deux chambres de l'Assemblée de Virginie.

Tenant déjà le poste de gouverneur, ils s'emparent ainsi de tous les grands leviers du pouvoir, après une campagne marquée notamment par le débat sur les armes à feu dans cet Etat frappé par une tuerie en mai. Donald Junior évoque aussi ses séjours, enfant, chez ses grands-parents maternels en Tchécoslovaquie, qui l'ont vacciné contre le "socialisme" revendiqué par le sénateur Bernie Sanders ou Alexandria Ocasio-Cortez.

Si la fille aînée de Donald Trump, Ivanka, devenue conseillère à la Maison Blanche avec son mari Jared Kushner, avait initialement semblé être la plus "politique" des trois enfants du premier mariage du président, Don Jr., qui sillonne le pays depuis des mois pour soutenir son père, reconnaît y avoir pris goût.

Ces basculements sont perçus comme un signe inquiétant pour le milliardaire.

Dans le Mississippi, le candidat républicain Tate Reeves semblait lui bien parti pour remporter le poste de gouverneur face à un démocrate centriste, le procureur de l'Etat Jim Hood, anti-avortement et pro-armes à feu.

"Notre rassemblement vendredi soir a fait évoluer les chiffres depuis un score à égalité jusqu'à une grosse VICTOIRE", s'est réjoui le président américain.

Devant quelque 20.000 personnes, le milliardaire s'est employé à galvaniser sa base enthousiaste.

Anecdote à retenir de ces scrutins, une cycliste qui avait été licenciée parce qu'elle avait fait un doigt d'honneur au cortège de Donald Trump a remporté une élection locale en Virginie, dans l'est des Etats-Unis, selon des résultats quasi définitifs.

Appelant à "envoyer un message aux démocrates radicaux", il avait affirmé que l'enquête en vue de le destituer avait créé "une majorité en colère".

La dynamique était différente en Virginie, Etat voisin de Washington que Donald Trump avait perdu de 5 points lors de la présidentielle.

"Les résultats ont donné de nouvelles preuves d'une division qui se creuse entre les régions rurales et urbaines", ont estimé les analystes du site spécialisé FiveThirtyEight, Nathaniel Rakich et Geoffrey Skelley, sur leur blog.

Mercredi, le président américain se rendra en Louisiane pour soutenir le candidat républicain au poste de gouverneur, face au démocrate briguant un second mandat dans cet Etat du sud des Etats-Unis.

Share