Coupe du monde : les défis de France 2023

Share

On se souviendra de Japon-2019 probablement comme de la plus grande Coupe du monde " de rugby, s'est-il félicité. Une finale de haute volée qui a parachevé six semaines de compétitions. L'heure est au bilan pour une édition 2019 au Japon plus que réussie.

"Le compliment a été fait au Japon par Bill Beaumont, le patron de World Rugby, dimanche". En termes de chiffres et d'audiences, cette édition a été un franc succès. Pour preuve les déclarations d'Alan Gilpin, le directeur de la Coupe du Monde de rugby, et sa mise en garde destinée aux organisateurs des Jeux de Tokyo 2020. Et l'organisateur du tournoi de se réjouir notamment de " plus de 1,7 milliard de vues sur les réseaux sociaux, un record mondial d'audience télévisuelle, 99 % de taux de remplissage de stades, 1,2 million de personnes dans les fan zones ".

En 2023, la fête du rugby sera d'autant plus forte, que cette année correspond au 200e anniversaire de la création du sport. 600 joueurs répartis en 20 équipes s'affronteront pendant 45 jours dans les 10 villes hôtes.

Share