Camion charnier en Grande-Bretagne: 39 victimes vietnamiennes

Share

Dans une déclaration rendue publique le 7 novembre au soir, l'ambassadeur a déclaré: "La police d'Essex et le coroner principal de sa Majesté ont maintenant confirmé que les 39 victimes de la tragédie du camion d'Essex avaient été identifiées comme vietnamiens".

De sincères condoléances ont été présentées aux familles des victimes pour les accompagner "dans cette période incroyablement difficile", indique la publication de la police britannique.

Selon un communiqué publié par la police de l'Essex, l'identification formelle des personnes décédées a été établie via une commission d'identification et elle est désormais en mesure de confirmer, après avoir communiqué avec les autorités vietnamiennes, l'identité des victimes. Leurs familles ont été prévenues, a précisé la police, refusant de faire de plus amples commentaires, en transmettant ses "pensées pour les familles et les amis de ceux dont le voyage tragique s'est terminé sur nos côtes". Plus d'une vingtaine de familles inquiètes ont déclaré avoir perdu un des leurs dans les jours qui ont suivi l'annonce de la macabre découverte.

Au Royaume-Uni, le chauffeur du camion frigorifique a été inculpé d'homicide involontaire, de blanchiment d'argent et de complot en vue de favoriser une immigration illégale. Onze suspects, soupçonnés d'être impliqués dans ce drame et dans des réseaux de passeurs au Vietnam, ont été arrêtés dans le cadre de cette affaire.

La découverte, le 23 octobre, du camion, a provoqué un tollé international et mis en lumière les voies migratoires clandestines très organisées entre le Vietnam et l'Europe.

Share