Péages : les prix augmenteront début 2020, les automobilistes vont encore trinquer

Share

"Chaque année, l'État respecte ce contrat". D'après le secrétaire d'Etat aux Transports, les évolutions de tarif sont prévues dans les contrats de concession en fonction de l'inflation du mois d'octobre, à 0,7% cette année selon l'Insee.

"Je ne peux que le déplorer en tant que citoyen mais ça a été signé par des hommes et femmes politiques au pouvoir. Chaque année l'État respecte ce contrat", a expliqué Jean-Baptiste Djebbari sur RTL.

Outre cet accord qui permet aux concessionnaires autoroutiers de maintenir une augmentation constante, les autres raisons à cette hausse sont essentiellement dues aux actions du quinquennat précédent.

Il y a un an, la hausse des prix des autoroutes avait été l'une des causes du mouvement des Gilets jaunes. La hausse serait - toujours selon RTL - comprise entre 1 et 1,5%. L'augmentation comprend la redevance domaniale prélevée par l'État, les investissements et travaux réalisés sur le réseau et également une augmentation exceptionnelle, suite au gel des prix appliqué en 2015. L'association 40 millions d'automobilistes appelle chez nos confrères de Capital à ce que "l'hémorragie tarifaire des autoroutes" prenne fin.

Pour rappel, les prix des péages ont constamment augmenté ces dernières années. En février dernier déjà, le prix des autoroutes avait déjà grimpé de 6 à 15 % environ, avec des tronçons explosant littéralement, comme celui Chambéry-Genève, avec un tarif en hausse de 24,27 %. " Avec des augmentations sans cesse au-delà de l'inflation mêlée à des taxes incessantes sur l'usage de l'automobile, l'impact sur la mobilité des Français pourrait rapidement devenir dramatique et faire renaître des mouvements de contestations forts dans notre pays", peut-on lire dans les colonnes du journal Le Parisien.

Share