Le voyage présidentiel pourrait décider de l'avenir des pandas

Share

Cette question pourrait être tranchée lors de la visite d'Emmanuel Macron en Chine, où ces animaux sont considérés comme des trésors nationaux.

"Le mâle Yuan Zi (" Rondouillard ") et la femelle Huan Huan (" Joyeuse ") sont de beaux atouts.

Faut-il rappeler que Brigitte Macron est la marraine de Yuan Meng, le premier bébé panda, né à Beauval le 4 août 2017? Une naissance qui avait été très médiatisée.

"Aujourd'hui, les choses avancent j'espère dans le bon sens, il n'y a pas de raison que les pandas ne puissent pas rester en France, les relations franco-chinoises étant excellentes et il n'y a pas de raison qu'elles se dégradent", estime Rodolphe Delord.

"Le responsable est membre de la délégation qui accompagne le chef de l'État lors de ses trois jours de visite en Chine, à partir de ce lundi".

Le zoo de Beauval veut conserver deux spécimens de pandas géants prêtés par la Chine.

Depuis l'arrivée des deux plantigrades, la fréquentation du ZooParc a bondi de 600 000 à 1,6 million de visiteurs par an. Ils en sont devenus les stars, choyés dans des enclos spécialement aménagés avec des plantes venues de Chine, dont des bambous.

Au cours des prochaines années, le parc espère célébrer une nouvelle naissance, car " tous les signaux sont au vert " pour que Huan Huan tombe de nouveau enceinte.

"Une illustration de la fameuse " diplomatie du panda ", puisque ces animaux sont souvent au cœur d'échanges commerciaux entre la Chine et d'autres pays.

Le ZooParc de Beauval soutient d'ailleurs activement la conservation de cette espèce dans son milieu naturel, dans les montagnes du Sichuan; c'est une réussite car en 2016, grâce aux efforts sur le terrain, l'espèce longtemps classée "menacée" est désormais considérée comme "vulnérable" par l'UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature).

Le cheval de la Garde républicaine, arrivé par avion spécial, n'a guère eu les honneurs des médias chinois, qui se sont bornés à publier de rares photos de l'animal dans son box, tout en précisant qu'il avait été placé en quarantaine à son arrivée.

"On l'a mis dans un endroit où il a un bon environnement", a assuré la semaine dernière un diplomate chinois.

Share