F1 - Lewis Hamilton sacré après "une course difficile"

Share

C'est le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) qui a terminé 4e dimanche alors que son coéquipier Sebastian Vettel a été contraint à l'abandon sur bris de suspension.

Le titre constructeurs en poche depuis le Grand Prix du Japon mi-octobre, les Flèches d'argent ont doublé la mise avec le Britannique Lewis Hamilton au GP des États-Unis dimanche, avec encore deux courses à disputer cette saison. "Valtteri a fait un énorme travail, bravo à lui. Je voulais gagner aujourd'hui encore, mais je n'avais pas les pneus pour le faire", s'est marré celui qui n'est plus qu'à une marche de Michael Schumacher (7 titres), avant de revenir sérieux, et d'expliquer qu'il avait tout sauf l'intention d'en rester là.

Sans dire clairement qu'il souhaite aller chercher le légendaire pilote allemand, mais en donnant le sentiment de le penser très fort, même s'il s'est montré plus clair sur le sujet ensuite devant la presse. "L'objectif était de faire un et deux", a expliqué le Britannique. Je ne suis pas porté sur les records et ce genre de choses. Je ne sais pas pour les championnats, mais en tant qu'athlète, je me sens aussi frais que jamais aujourd'hui.

" Je me souviens regarder les courses enfant, descendre dans le salon avec mon père et un sandwich", a-t-il évoqué, reconnaissant qu'il était " incroyable " de se compter maintenant parmi les héros de son enfance. "C'est génial de fêter ça ici avec tous les membres de ma famille".

Share