De nouvelles règles à partir de vendredi — Assurance-chômage

Share

A partir de vendredi, elle sera toujours de ce montant mais, après 6 mois, elle diminuera de 30%, atteignant 5.390 euros. De même, la durée maximale d'allocation ne change pas. Les plus de 53 ans bénéficieront d'une période de référence de 36 mois.

Au 1er novembre 2019, les bénéficiaires de l'aide au paiement d'une complémentaire santé (ACS) pourront avoir droit, sous certaines conditions, à la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-c). La durée d'indemnisation minimale passe, elle, de 4 à 6 mois. Ainsi, les premiers allocataires concernés verront leur allocation diminuer après 6 mois d'indemnisation, donc au plus tôt à partir de mai 2020. Plus précisément, qui est concerné par cette mesure (ou au contraire exclu) et à quelle hauteur?

Pour avoir droit au chômage, il faudra désormais avoir travaillé 130 jours (910 h, soit 6 mois) sur les 24 derniers mois, contre 4 mois sur les 28 derniers mois aujourd'hui.

Pôle emploi a envoyé un courrier "d'information" à ses allocataires pour les prévenir des modifications. Selon les chiffres de l'UNEDIC, 1,2 million de personnes seront concernées, quand le ministère du Travail estime que ce seront 600 000 personnes. Elle introduit le principe de dégressivité des allocations chômage. Toutefois, cette dégressivité sera limitée par un plancher: après son application, l'allocation journalière ne pourra pas être inférieure à 84,33 euros brut par jour (soit 2 529,90 euros brut pour un mois de 30 jours). Le plafond de l'indemnisation maximale restera de 6 615 euros net.

D'abord, il ne sera possible de démissionner que tous les cinq ans. Ils devront cependant justifier d'un projet de reconversion professionnelle ou de création d'entreprise. Impossible de le savoir pour l'heure.

Une autre mesure permettra aux personnes ayant démissionné pour réaliser un projet professionnel de recevoir, sous certaines conditions, une indemnisation.

Selon le gouvernement, la mesure pourra bénéficier à 200 000 personnes supplémentaires.

► Que change la réforme de l'assurance-chômage?

Si vous êtes indépendant (agriculteur, artisan, etc), exercez cette profession depuis au moins deux ans et que votre activité est placée en liquidation judiciaire. La réforme s'appliquera seulement aux nouvelles ouvertures de droit. Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, s'insurgeait à Libération en juillet dernier: "on va passer d'un système d'indemnisation à un système d'accroissement de la pauvreté". "Ces règles, c'est une punition pour les demandeurs d'emploi", a-t-il déclaré au micro d'Europe 1". Si vous êtes demandeur d'emploi, découvrez ce qui va changer pour vous. Et quand on veut faire des économies, qu'est-ce que l'on fait?

Nouvelles règles d'indemnisation de l'assurance chômage, hausses des tarifs du gaz, prix des cigarettes, revalorisation de la retraite complémentaire ou mise en place d'une complémentaire santé unique.

La nouvelle réforme de l'assurance chômage prévoit un durcissement de l'accès à l'indemnisation pour les salariés qui perdent leur emploi. "Elle se traduit par une augmentation annuelle des allocations versées par l'Agirc-Arrco d'environ 800 millions d'euros", précise un communiqué.

Share