Santé: Nouveaux cas de zika détectés en France

Share

Les autorités de santé appellent à la vigilance concernant l'augmentation des cas autochtones d'infections par le virus Zika et celui de la dengue. La prévention est de mise pour les personnes qui reviennent d'un pays où circulent ces virus avec utilisation de mesures de lutte contre les moustiques, surtout en cas de survenue de fièvre dans les 15 jours suivant leur retour, pour ne pas favoriser la diffusion de la maladie.

Un premier cas a été détecté à Hyères, dans le Var, et c'est une enquête réalisée le 10 octobre auprès du voisinage de cette personne qui a permis de repérer le deuxième, explique l'Agence régionale de Santé (ARS). Les autorités locales affirment que les deux personnes sont guéries. "Des cas de dengue, il y en a chaque année, réagit Anna-Bella Failloux, spécialiste du sujet à l'Institut Pasteur, mais je ne pensais pas qu'un jour il y aurait des cas autochtones de Zika!" "C'est pourquoi les professionnels de santé ont été sensibilisés à la situation par les ARS concernées", notamment "ceux qui sont amenés à prendre en charge des femmes enceintes", car le virus Zika peut "causer dans de rares cas des malformations congénitales" chez l'enfant à naître.

L'ARS a en outre rappelé les gestes simples à mettre en place pour se protéger d'une infection par le virus Zika et limiter sa progression.

La dengue et le Zika se transmettent de personne à personne par l'intermédiaire d'une piqûre de moustique-tigre (Aedes). "L'avantage, c'est que l'on n'aura bientôt plus de moustiques en France". Ainsi, il n'y aura pas d'épidémie aujourd'hui en France", rassure la professeure, conseillant en attendant aux femmes enceintes de "faire très attention à ne pas être infectées " en portant des vêtements couvrants, en n'allant à l'extérieur au pic d'activité des moustiques et en évitant de s'exposer aux piqûres.

Share